Les amitiés issues du Voyage.

Il y a un an et demi de cela, j’ai pris ma vie en main. J’ai tout plaqué pour vivre… Ma vie !

J’ai laissé des amis, de la famille, des lieux.

Checkez mon ancien blog pour la séquence émotion – FUCK OFF

Puis je suis arrivée à Montréal et j’ai eu l’immense honneur de rencontrer des personnes qui me marqueront à vie. Evidemment, en bien ou en mal…

Il y a ceux qui ont su attraper l’opportunité d’entrer dans mon cœur au bon moment et ceux qui ont forcé pour entrer dans mon Monde.

Malgré tout, je vous remercie car vous avez tous contribué à la personne épanouie que je suis, actuellement. Toi qui me fais sourire juste par ta présence, toi qui m’accompagne envers et contre tous, toi qui m’a approché pour tenter de voler des bouts de ma personne, toi qui me tires dessus en jouant le rôle de gilet par balles de ma vie…

No, no, no, no Shame…

Voici deux poèmes que j’ai envoyé à des amis que j’ai voulu aider avec des mots…

« Forte, déterminée mais surtout forte… »

Ce rêve, on le partage. Ces moments, on les partage. Ces échecs, on les partage. Ces réussites, on les fête ensemble. Ces réussites, on les fêtera ensemble, crois moi.

Nous sommes jeunes, on a tout à construire. On inspire pour nous mais on expire pour rendre fiers nos parents qui se saignent pour faire briller les étoiles que nous sommes. On a sauté là où des milliers de personnes reculent, on a réparé des choses que des milliers de personnes ont jetées.

Alors, retournes toi, regardes tout le chemin que tu as déjà effectué ! Regardes ce parcours courageux que tu t’apprêtes à avoir ! Personne ne pourra jamais t’en vouloir d’avoir voulu repousser tes propres limites, d’avoir voulu grandir plus vite que les autres, d’avoir tenter les grands espaces, l’air pur, d’avoir, tout simplement, voulu vivre la vie qui te faisait rêver !

Ne t’en fais pas, ils t’observent tous, ils sont fiers de la jeune femme forte, déterminée mais surtout forte que tu es et que tu deviens jour après jour, outre Atlantique. Ne doutes jamais de l’amour qu’on te porte, sois certaine que, vu la difficulté de ce voyage, les obstacles se dresseront toujours devant toi mais tous ensemble, nous arriverons à les amoindrir …

On ne subit plus notre vie, on la croque à pleine dent ! Oui, tu as déjà eu des jours noirs, mais souviens-toi qu’ils sont derrière toi alors fais face à ton destin et à l’aventure qui commence.

A ma ***** d’amour, forte et sensible, chaude et froide, belle et rebelle, courageuse et apeurée, exemplaire et humble.

A toi qui n’a pas fini de nous surprendre et de nous rendre fiers. Sois confiante. Les plus beaux jours sont à venir.

Aliska Louisa Torvic Lopes Oliveira – 15 mai 2016.

Grande romantique, vous n’avez encore rien vu…

Tout donner. Tout donner. Tout donner. Sans jamais rien attendre en retour, tel est bien souvent le slogan de personnes trop bonnes…

Certains n’ont guère assez de pitié pour épargner et quitter la vie de personne qui ne demandent juste un sourire en retour. Rien d’extraordinaire. Un sourire.

Il est tellement douloureux d’aimer à sens unique, mais il est encore plus douloureux de s’investir sans jamais recevoir de rendement ni remerciement.

Nous, personne ayant le cœur sur la main. La main sur le cœur. Remplis de sincérité et de clarté, nous voulons juste un peu d’amour comme moteur de bonheur.

Nous aimons jouer le rôle de soleil des nuits sombres de notre entourage mais personne ne se sent assez généreux pour nous rendre un sourire et une goutte de sentiment.

Au lieu de ca, c’est à nous de jouer le soleil de nos propres vies. Essuyer nos larmes en quelques secondes et retourner donner l’épaule à notre prochain…

J’ose croire qu’un jour, un simple jour, quelqu’un prendra le temps de lire nos peines, nos doutes et frustrations.

Mais en attendant ce jour, donnons l’épaule, faisons sourire et essuyons nos larmes sous la pluie. Pour que personne ne puisse s’apercevoir que nous aussi, on a juste besoin d’un peu d’amour… un peu de bonheur au pluriel. Que nous sommes de simples être humain, faits de failles, d’émotions et de nuits sombres …

A mon cher Ami, *****. À nous. À eux.

Aliska “Nenette” Torvic Lopes Oliveira – 8 novembre 2016

Au final, vous qui me faites vivre et pleurer, vous êtes certainement mes plus belles inspirations.

Évidemment, j’ai des relations à Montréal qui ont plus de poids que d’autres.

Certaines auront droit à un article, ou non.

Chérissez ceux qui vous font du bien et doublement ceux qui vous dérangent et vous sortent de vos zones de confort. J’ai compris que tu ne seras pas traiter comme tu traites les autres, on ne t’aimera jamais aussi fort que tu aimes ton Prochain. Les gens sont radins d’amour et sincérité mais généreux de méchancetés.

Je n’ai jamais autant vécu qu’à Montréal mais je mentirais si je vous disais que je n’ai jamais autant souffert qu’à Montréal…

Ma force, c’est vous ! C’est so cliché ce que je vais dire mais je ne perds jamais à vous côtoyer, j’apprends, je me conforte sur la personne que je refuse d’être:

VOUS !

Il faut de tout autour de vous, il ne peut pas y avoir que de bonnes personnes. Ne doutez pas de la pépite que vous êtes car nous sommes TOUS une pépite aux yeux de quelqu’un (oui, même toi, s*** de mes **** qui **** avec ***)

Calm Down, Aliska, on va leur dire !

J’ai compris la valeur de l’amitié, des relations interpersonnelles et surtout la valeur du

PARDON

Je ferai tout un article sur le Pardon, en attendant, aimez vous sans modération.

Photo: les petites ruelles de Cuba. Rien à voir avec l’article, Fuck off, c’est magnifique ! No filter !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s